Failles et cours d’eau souterrains
Soin du lieu et du vivant



Pourquoi cet article ?


Bien souvent, le terme de « géobiologie » vous est inconnu. Mais si je vous parle des sourciers qui utilisent des baguettes pour trouver de l’eau, là, ça vous parle ! Finalement, vous connaissez déjà la géobiologie, mais sous d’autres termes 🙂
A travers cet article, je souhaite vous en apprendre un peu plus sur les failles souterraines et les cours d’eau souterrains, qui représentent aujourd’hui les perturbations naturelles les plus agressives pour notre Santé.

Dans cet article, vous trouverez :

Vous êtes prêts ? C’est parti !






Déjà à l’époque…


A votre avis, est-ce que l’utilisation des baguettes est récente ? Pas du tout !
Déjà du temps des Romains (Ier siècle av. JC – Ve siècle apr. J-C) et même bien avant, des radiesthésistes (personnes qui pratiquent des techniques de radiesthésie pour détecter des cours d’eau souterrains) savaient détecter les cours d’eau pour construire des thermes romains ou tout simplement abreuver les troupes lors de leurs conquêtes.

Construite au début du XIe siècle, l’église de Quintal (Haute-Savoie) témoigne elle aussi des connaissances de l’époque. L’ancien autel était positionné (avant 1962) exactement à la verticale d’un croisement de cours d’eau, afin d’utiliser l’énergie tellurique (provenant de la terre) lors de cérémonies religieuses.

Les Templiers (1119 – 1312), détectaient eux aussi les cours d’eau afin de construire des puits. De plus, ils gravaient l’emplacement des cours d’eau sur les murs de l’habitation afin de ne pas stationner à leur verticale.


Et aujourd’hui alors ?


De nos jours, les puisatiers (personnes qui creusent les puits) travaillent en partenariat avec des sourciers afin de déterminer précisément l’emplacement des futurs puits. Ils peuvent aussi trouver la direction d’écoulement, estimer la profondeur et le débit de l’eau. Vu le prix d’un forage, il est facile de comprendre qu’un sourcier doit être précis dans ses détections s’il veut conserver son partenariat !

En géobiologie, nous utilisons les mêmes techniques de radiesthésie, avec des outils de type baguettes de sourcier en plastique (détection rapide et approximative) et antennes de « Lecher » graduée (détection lente et précise).





Qu’est-ce qu’un cours d’eau souterrain ?


Il s’agit d’un écoulement d’eau sous la surface de la terre. Ces cours d’eau sont plus ou moins nombreux selon les régions. Par exemple, ils sont particulièrement nombreux dans le bassin d’Arcachon (en Gironde) ou dans l’Allier où on peut en trouver tous les 2 mètres !

Plus généralement, on en trouve quelques-uns dans les petites habitations, jusqu’à plus d’une dizaine dans les grandes habitations. Leur largeur varie de quelques dizaines de centimètres, à quelques mètres.

Ils se caractérisent par leur profondeur, leur débit, leur pente, leur direction d’écoulement et la nature du sol sur lequel ils s’écoulent.



Quels sont les effets des cours d’eau souterrains sur notre Santé ?


Plus la profondeur d’un cours d’eau est faible, sa pente forte, son débit élevé et son sous-sol dur, plus ses effets sur notre corps sont importants.

Le corps serait impacté par l’effet piézo-électrique lié au frottement de l’eau sur les parois, par le gaz radioactif (Radon 222) qu’il transporte et/ou par les variations thermiques liées à la vaporisation de l’eau à sa verticale.

Ainsi, une personne qui séjourne plusieurs heures par jour sur un cours d’eau souterrain (lits, canapés, chaise de bureau, …), tous les jours, peut ressentir une fatigue matinale due à un sommeil non réparateur, voire subir un abaissement des défenses immunitaires, ou déclarer un cancer si l’exposition au cours d’eau est combinée avec celle du Radon 222, gaz radioactif reconnu cancérogène certain (groupe 1) par le CIRC depuis 1987.







Plus la profondeur d’un cours d’eau est faible, sa pente forte, son débit élevé et son sous-sol dur, plus ses effets sur notre corps sont importants.





Qu’est-ce qu’une faille souterraine ?


Une faille souterraine est une fissure ou une discontinuité du sous-sol, de laquelle émane un rayonnement radioactif de type « gamma ». Ce rayonnement proviendrait du magma en fusion dans le centre de la Terre et/ou des gaz radioactifs de type Radon 222, et serait canalisé par cette faille, jusqu’à la surface de la Terre et bien au-delà.


On distingue 2 types de faille :

  • Les failles « humides » : elles contiennent systématiquement un cours d’eau souterrain, qui, au fil du temps, est venu éroder le sol. A cause de la pression terrestre, ces failles sont souvent plus étroites que les cours d’eau, faisant quelques centimètres à quelques dizaines de centimètres de large. Ces failles peuvent se situer dans le cours d’eau. On dit qu’elles sont « verticales ». Si la faille se trouve partiellement ou totalement en dehors des cours d’eau, on dit qu’elles sont « obliques ».

  • Les failles « sèches » : ces failles sont liées aux discontinuités du sous-sol, souvent lorsque la nature des matériaux du sol change. Elles sont plus difficiles à détecter car elles ne sont pas liées aux cours d’eau. De la même manière que pour les failles humides, elles peuvent être verticales ou obliques.


Quels sont les effets des failles souterraines sur notre Santé ?


Comme nous venons de le voir, un rayonnement radioactif émane de ces failles. Ce rayonnement est de très forte énergie. On dit qu’il est « ionisant », c’est-à-dire qu’il arrache des électrons aux cellules qu’il traverse. Ainsi, plus nos cellules sont exposées à ces rayonnements, plus elles sont agressées, jusqu’à former des radicaux libres, sources de nombreux cancers.

De la même manière que les cours d’eau souterrains, tout stationnement prolongé sur ce genre de perturbation peut entraîner l’apparition de cancers, fibromyalgie (douleurs chroniques), dysfonctionnements cardiaques (lorsque la faille passe sur le cœur), ostéoporose (maladie osseuse), arthrose et arthrite (maladies des articulations).





Cancers
Fibromyalgie (douleurs chroniques)
Dysfonctionnements cardiaques (si sur le cœur)
Ostéoporose (maladie osseuse)
Arthrose et arthrite (maladies des articulations)






…Facteur aggravant…


« Les effets des perturbations ne s’additionnent pas, ils se multiplient entre eux. »

Cela signifient que si un cours d’eau et sa faille ont un « effet de 10 » sur notre corps, un croisement de 2 cours d’eau et donc de 2 failles aura un « effet de 100 » (10 x 10) sur notre corps, et non un « effet de 20 » (10 + 10), c’est-à-dire 5 fois plus fort dans ce cas. Il faudra donc veiller à ne pas stationner sur une faille et/ou un cours d’eau souterrains, et encore moins sur un croisement de 2 ou plusieurs cours d’eau / failles.




Comment se protéger des failles et cours d’eau souterrains ?


Faire réaliser une expertise géobiologique chez soi permet de détecter tous les cours d’eau souterrains et toutes les failles souterraines de votre habitat ou de votre terrain à bâtir.

Aujourd’hui, la stratégie de l’évitement reste la plus fiable (voir aussi ma méthodologie de travail). Elle consiste à placer les zones de stationnement (lits, canapés, bureaux, …) en dehors des failles et cours d’eau souterrains, c’est à dire en « zone neutre ». Ainsi, vous êtes protégé(e)s naturellement, sans utiliser de systèmes de correction onéreux et peu/pas efficaces (pierre, sel, orgonites, …).

Voici pourquoi on dit que « La Géobiologie aide à retrouver la Santé par les moyens naturels ».



D’autre part, faire appel à un Géobiologue Scientifique Professionnel, c’est la garantie d’avoir :

  • une expertise sur place plutôt qu’à distance (plus précise et exhaustive)
  • une expertise réalisée suivant un protocole scientifique
  • des résultats tangibles en fin d’expertise (plan à l’échelle, rapport d’expertise, recommandations écrites)
  • un accompagnement pendant 6 mois dans la mise en place d’éventuelles solutions
  • un géobiologue entouré d’autres experts géobiologues du réseau national, sur qui s’appuyer en cas de besoin.



En conclusion :


Vous en savez maintenant un peu plus sur ces failles et cours d’eau souterrains, sur leur nature, leurs effets sur notre Santé et surtout comment s’en protéger.
Certes, les failles et les cours d’eau souterrains ne sont peut-être que des co-facteurs d’apparition de ces pathologies. Néanmoins, il semblerait qu’on ne trouve pas de cas de cancer où ce facteur est absent…

Si cet article vous a plu, si vous avez appris des choses, MERCI de le PARTAGER autour de vous 🙂 !

👉🏻 Retrouvez-moi aussi sur ma page FACEBOOK 👈🏻




A lire aussi :


Etudions ensemble votre projet

Prendre contact avec moi